Conseils pour votre dossier de crédit immobilier

Si vous êtes actuellement dans l’optique de faire une demande de prêt pour effectuer un credit logement, il existe de nombreux arguments et contre-arguments à faire valoir afin de convaincre votre banque. Il faut savoir qu’à partir de la date de signature de la promesse de vente, vous avez au maximum 45 jours pour négocier votre prêt immobilier. Si par exemple votre taux d’endettement est faible, c’est-à-dire au-dessus de 15%, votre profil d’emprunteur sera assez complexe à valoriser.

Le problème de la loi Neiertz

En effet, au-dessus de 33% d’endettement, quasiment aucune banque ne vous prêtera de l’argent en raison des restrictions imposées par la loi Neiertz. La seule possibilité de pouvoir tout de même souscrire un prêt est d’avoir des revenus assez importants. De plus, les banques regardent beaucoup l’argent qu’il vous reste à la fin du mois une fois que vous avez payé toutes vos charges. Il faut savoir que les établissements financiers exigent la plupart du temps au minimum 600€ par ménage, avec 150€ supplémentaires par personne à charge. Si vous ne rentrez pas dans cette catégorie, vous pouvez toujours valoriser votre patrimoine ainsi que votre revenu élevé si jamais vous êtes dans cette situation. La plupart du temps, un apport de 10% sera exigé dans le but de pouvoir couvrir les frais de notaire qui s’élèveront à 8% de votre prêt immobilier. Il est toutefois possible de trouver des financements sans apport, sachant qu’un apport personnel de 20 à 30% du prix d’achat va souvent inciter les banquiers à vous proposer les meilleurs taux.